Le pape Jean Paul II à l'honneur

— 

Un portrait de Jean-Paul II, lors d'une messe pour l'installation d'une relique de Saint Jean-Paul II en l'église polonaise Notre Dame des mineurs, à Waziers (Nord) le 4 mai 2014.
Un portrait de Jean-Paul II, lors d'une messe pour l'installation d'une relique de Saint Jean-Paul II en l'église polonaise Notre Dame des mineurs, à Waziers (Nord) le 4 mai 2014. —

Un mois et demi après sa canonisation à Rome, Jean Paul II sera à l'honneur jusqu'au 8 juillet dans la basilique Notre-Dame-de-Bonne Nouvelle à Rennes avec une exposition de photos de l'AFP qui retrace le parcours du pape polonais. « Ce qui m'a marqué chez lui, c'est sa puissance intellectuelle, sa qualité relationnelle, mais aussi son humilité », raconte Mgr Pierre d'Ornellas, archevêque de Rennes, qui a eu l'idée de ce projet. L'exposition, baptisée « Libre ! », proposera une quarantaine de photographies disposées de manière chronologique. Le public suivra ainsi les traces d'un pape qui n'aura cessé de voyager dans le monde entier et d'aller à la rencontre des autres religions au cours de ses vingt-six années de pontificat.

Une œuvre polémique


Pendant toute la durée de l'exposition, le musée des Beaux-Arts accueillera lui la célèbre œuvre Nona Ora (« La neuvième heure ») de l'artiste italien Maurizio Cattelan. Cette sculpture grandeur nature en cire représente le pape à terre écrasé par une météorite. Elle avait suscité la polémique lors d'une exposition à Varsovie. L'œuvre provient de la collection personnelle de François Pinault. Le propriétaire du Stade Rennais a d'ailleurs fait un passage éclair jeudi après-midi au musée pour visiter l'exposition. J. G.