Mobilisés pour la réunification

— 

Des militants de l'UDB et d'Europe Ecologie-Les Verts étaient présents.
Des militants de l'UDB et d'Europe Ecologie-Les Verts étaient présents. —

Derrière des banderoles « Non au Grand Ouest, Oui à la réunification », quelque 150 personnes se sont rassemblées dans le calme mardi en fin de journée devant les grilles de la préfecture Martenot, à Rennes, à l'appel de l'association Bretagne Réunie et du collectif 44 = Breizh.

Tous sont venus dire non au projet de réforme territoriale présenté lundi soir par le Président François Hollande, qui prône notamment un statu quo des frontières de la Bretagne et des Pays de la Loire. Pour Erwan, qui se revendique « apolitique », il s'agit là « d'une occasion manquée d'avoir enfin une Bretagne réunie à cinq départements ». Le jeune homme craint également qu'à l'avenir, « la Bretagne ne disparaisse dans un grand ensemble qui n'aurait aucun sens ». L'association Bretagne Réunie avait écrit dès lundi soir au président de la République, lui demandant de ne pas être « celui qui brisera l'espoir des Bretons ». J. G.