Gare aux escrocs du virement

Camille Allain

— 

La procureure Véronique Malbec.
La procureure Véronique Malbec. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

Alertée par plusieurs affaires d'escroqueries, la procureure de la cour d'appel de Rennes Véronique Malbec a sensibilisé mardi des dirigeants d'entreprises aux arnaques par faux virement. « On voit que ce phénomène de délinquance a de plus en plus de conséquences. Une fois le virement effectué, on a beaucoup de mal à le bloquer », explique Véronique Malbec. A Pacé, le comptable d'une entreprise de négoce de bois avait effectué un virement de 14 millions d'euros en 2012. Les escrocs s'étaient fait passer pour des hauts dirigeants de la société pour demander ce virement en urgence. Ils étaient très bien renseignés sur le fonctionnement habituel de l'entité.

19 millions en trois ans


En Bretagne et en Loire-Atlantique, les enquêteurs ont recensé 11 faits de ce type en trois ans, pour un préjudice estimé à 19 millions d'euros (dont 14 pour la société de Pacé). « Il faut éviter de divulguer trop d'informations sur l'entreprise et ne pas se fier à la bonne foi de l'interlocuteur », conseille le général Renaud, du groupement régional de gendarmerie. Les banques ont également été alertées.