Le numérique gagne du terrain

— 

Le parcours de soin du patient est désormais accessible en un seul clic.
Le parcours de soin du patient est désormais accessible en un seul clic. — Archives J. Gicquel / APEI / 20 Minutes

Adieu les dossiers médicaux de plusieurs kilos à trimballer à chaque examen. Au pôle de médecine physique et de réadaptation Saint-Hélier à Rennes, le carnet de santé est désormais numérique. Depuis le lancement, il y a deux ans, ce sont ainsi plus de 2 000 dossiers médicaux personnalisés (DMP) qui ont été créés dans l'établissement de santé, retenu comme site pilote en 2012 pour expérimenter ce dispositif. « Cela correspond à environ un quart ou un tiers de nos patients et cela va se poursuivre », indique Jacqueline Bougeard, directrice du pôle Saint-Hélier. « Le DMP est bien adapté pour les patients qui souffrent de pathologies chroniques avec une consommation de soins importante », poursuit le Dr Nicolas, président de la commission médicale d'établissement.

Généraliser la démarche


Dans la capitale bretonne, quelques médecins libéraux acceptent aussi les dossiers informatisés qui retracent tout le parcours de soin des patients. « On attend leur feu vert mais d'autres établissements de santé rennais devraient se lancer dans la démarche d'ici la fin de l'année », souligne Pierre Barel, chef de projet au sein de e-santé Bretagne. « L'objectif est de pouvoir généraliser le dossier médical personnalisé sur l'ensemble de la région », assure-t-il. En Bretagne, 16 000 dossiers médicaux personnalités ont déjà vu le jour, notamment à Vannes, autre ville pilote de ce dispositif. J. G.