La région Bretagne en première ligne

— 

« Faire de la Bretagne le cœur de la lutte contre la cybercriminalité. » De passage à Rennes vendredi pour présenter son pacte « Défense Cyber », Jean-Yves Le Drian a caressé sa région natale dans le sens du poil. « Ce n'est pas parce que le ministre de la Défense est Breton, mais parce qu'il y a ici l'écosytème nécessaire », a-t-il ironisé. Son plan, contenant cinquante mesures pour protéger le territoire contre les attaques des pirates du Web, sera majoritairement piloté depuis la région. Le ministre compte s'appuyer sur les sites militaires existants, comme la direction générale de l'armement-maîtrise de l'information, basée à Bruz, qui accueillera 300 nouveaux ingénieurs, spécialistes de la cyberdéfense. Le pacte promet « la création d'un véritable bassin d'emplois en matière de cybersécurité ». C. A.