Korrigo déploie ses usages

Jérôme Gicquel

— 

Les étudiants pourront emprunter des livres avec leur carte Korrigo.
Les étudiants pourront emprunter des livres avec leur carte Korrigo. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

Mini-révolution en vue pour la carte Korrigo. Utilisée jusqu'à présent comme simple titre de transport à Rennes et dans trois autres villes bretonnes (lire encadré), la carte va élargir son périmètre d'action. Elle permettait déjà depuis quelque temps de charger ses entrées dans les piscines municipales ou de louer des vélos en libre-service. Dans les prochains jours, un test sera mené dans les facs rennaises afin que les étudiants puissent s'en servir comme moyen de paiement dans les restaurants universitaires ou pour le prêt de documents dans les bibliothèques. « Nous comptons être opérationnels à la rentrée de septembre, d'abord pour une partie des étudiants », confirme Noël Philippe, directeur général des services urbains de Rennes Métropole.

« Un couteau suisse »


L'arrivée de ces nouveaux services nécessitera un renouvellement des cartes afin d'y intégrer une puce d'une plus grande capacité de mémoire. Une manière aussi pour la collectivité d'ouvrir le champ des possibilités avec cette carte qui a vocation à terme « à devenir une sorte de couteau suisse », selon Noël Philippe. « A partir du moment où la technique sera validée, on peut imaginer à l'infini d'autres usages comme intégrer la carte Sortir ou celle des Champs Libres. Elle pourrait à terme contenir les données personnelles de chacun, en parfaite adéquation bien sûr avec les recommandations de la Commission nationale de l'informatique et des libertés », détaille-t-il. Des réflexions sont également en cours avec des partenaires commerciaux et des banques, intéressés pour déployer leurs services sur cette carte, qui pourrait aussi dans un futur plus ou moins proche migrer sur les smartphones.

■ Bientôt Saint-Brieuc

Lancée en 2006 à Rennes, Korrigo est désormais utilisée à Quimper, Brest et Lorient ainsi que sur les réseaux TER et Illenoo. Elle sera déployée en cours d'année à Saint-Brieuc. Plus de 650 000 cartes ont été émises depuis sa création.