Les prairies reprendront vie

Jérôme Gicquel

— 

La municipalité veut inciter les Rennais à la balade sur les berges du canal.
La municipalité veut inciter les Rennais à la balade sur les berges du canal. — Agence Base

Nichés à quelques encablures du centre-ville, les 30 hectares de prairies le long du canal Saint-Martin changeront bientôt de visage. La municipalité a détaillé lundi soir lors du conseil municipal son avant-projet de parc naturel urbain dont les travaux débuteront en 2016 pour s'achever à l'horizon 2020. Un projet chiffré à 10 millions d'euros qui vise à rendre plus attractif un site « pas assez valorisé », selon Marc Hervé, élu du quartier. « Comme avec EuroRennes, cela participe aussi à l'extension de l'hyper-centre », poursuit-il.

Guinguette et bétail


Une fois achevé, le parc scindera les prairies en deux parties. Au sud, partie la plus urbaine, la ville a prévu d'installer des équipements sportifs et ludiques. Les berges du canal en profiteront au passage pour s'animer avec des terrains de pétanque, du matériel urbain pour inviter à la flânerie ainsi qu'un projet de guinguette. En avançant dans les prairies, le visiteur naviguera au milieu d'un espace plus bocager avec la présence de bétail (vaches, moutons) et l'implantation de jardins partagés « sur des zones inondables et non polluées », précise Marc Hervé. C'est d'ailleurs pour ces raisons que la municipalité avait été contrainte de chasser les propriétaires de jardins ouvriers, relogés depuis dans plusieurs endroits de la ville. Tout au nord enfin, sur les bords de l'Ille, la municipalité aménagera un tiers de la surface des prairies en zone naturelle protégée. « Il s'agira de renaturer toute cette partie afin de retrouver la biodiversité que l'on a peu perdu », conclut l'élu.