60 jeunes font face au conseil municipal

— 

Ils étaient une soixantaine lundi soir à vouloir assister au conseil municipal. Trop nombreux même pour tous rentrer dans la salle du conseil, peu habituée à une telle affluence. Face aux élus, ces jeunes issus des quartiers du Blosne, de Villejean et Maurepas n'ont pas pris la parole. « Nous ne sommes pas venus pour gémir, mais pour montrer à la municipalité que les jeunes s'investissent et qu'ils ne sont pas écoutés », explique, en aparté, Khalid. Comme lui, plusieurs membres d'associations sont venus faire pression sur les élus, à quelques mois des municipales. « Les habitants des quartiers ne sont pas écoutés et on parle en leur nom sans même les consulter. On devient visibles quand nous sommes un problème, alors qu'ici, beaucoup de gens se bougent pour trouver des solutions », poursuit le jeune homme. Le collectif d'associations espère profiter de la campagne des municipales pour se faire entendre. Verdict dans deux mois. C. A.