Andy, Thievy et les autres

Jeremy Goujon

— 

Thievy Bifouma (en blanc), ici sous le maillot de l'équipe de France Espoirs.
Thievy Bifouma (en blanc), ici sous le maillot de l'équipe de France Espoirs. — H. Kolbeins / AFP

Toujours à la recherche de la perle rare en attaque, Rennes pourrait également renforcer son milieu de terrain.

Alors, Delort ? Une partie de poker menteur s'est instaurée entre le président Frédéric de Saint-Sernin et son homologue du Tours FC, Jean-Marc Ettori, au sujet d'Andy Delort (22 ans). Pour l'un, « le dossier est clos ». Pour l'autre, les contacts sont « quotidiens » avec Jean-Luc Buisine, le patron de la cellule recrutement du club breton. Lequel a vu ses 2, 2 millions d'euros rejetés, en début de semaine.

Bifouma veut se relancer. Il ronge son frein à l'Espanyol Barcelone, et parle d'un « super projet » en Bretagne. International Espoir, Thievy Bifouma (21 ans) a le potentiel pour s'imposer en Ligue 1, d'après l'homme qui l'a formé à Strasbourg. « Il possède une très bonne technique. Il est vif et adroit devant le but. Il a également de la malice », glisse Jean-Marc Kuentz.

Le temps d'un tango ? Selon le quotidien espagnol El Periódico de Aragón, le Stade Rennais a proposé un peu plus d'un million d'euros au Real Saragosse pour s'attacher les services du milieu défensif argentin Mario Paglialunga (25 ans). Son compatriote Hernán Barcos (Grêmio), attaquant de 29 ans, serait également pisté.

■ Pitroipa en deuil

Absent de l'entraînement jeudi, Jonathan Pitroipa est rentré au Burkina Faso, du fait du décès de son père (66 ans). La participation de l'Etalon au match contre Nice s'avère par conséquent incertaine.