Spectaculaires rallume la mairie

Camille Allain

— 

Depuis trois ans, des milliers de personnes viennent profiter du spectacle.
Depuis trois ans, des milliers de personnes viennent profiter du spectacle. — Archives C. Allain / APEI / 20 Minutes

Après trois hivers passés à Rennes, le petit géant, héros du conte projeté chaque Noël sur la façade de l'hôtel de ville, a tiré sa révérence. Benoît Quéro, fondateur de la société Spectaculaires, a préféré changer de cap cette année avec la pièce Une toute petite histoire de la lumière. « On conserve l'esprit conte pour aborder le rôle de la lumière. C'est notre métier, mais c'est surtout un élément essentiel à la vie sur Terre. La lumière est fêtée depuis la nuit des temps par les païens, bien avant le Noël chrétien que l'on connaît», explique Benoît Quéro.

« Proposer un voyage »


Au-delà de la prouesse technique, le patron de Spectaculaires met un point d'honneur à faire réfléchir les spectateurs. « Nous voulons proposer un voyage, une évasion, un moment calme qui échappe à la consommation instantanée de Noël. Nous ne sommes pas là pour tartiner de la lumière sur un bâtiment », explique Benoît Quéro. Une stratégie qui semble payante pour Spectaculaires. Créée à Saint-Thurial en 1987, la société jouit aujourd'hui d'un succès planétaire. « Je rentre tout juste du Vietnam. On a mis en lumière le palais de la réunification à Hô-Chi-Minh. On a attiré pas loin de 500 000 spectateurs, c'était incroyable. »