Le Rheu croule sous les colis

Jérôme Gicquel

— 

Au moment des fêtes, la plate-forme traite près de 300 000 colis par jour.
Au moment des fêtes, la plate-forme traite près de 300 000 colis par jour. — J. Gicquel / APEI / 20 Minutes

A une semaine de Noël, c'est le grand rush à la plate-forme colis du Rheu, un vaste hangar grand comme quatre terrains de football. Chargé de collecter et trier les envois en provenance des dix départements de Bretagne, Basse-Normandie et Pays de la Loire, le centre de La Poste voit en ce moment défiler près de 300 000 colis chaque jour. « C'est deux fois plus qu'en période normale », indique Marie-Noëlle Vingtans, en charge de l'organisation de la plate-forme. Pour faire face à ce pic d'activité, tous les moyens humains et techniques sont mis à contribution. « Les machines fonctionnent même de 3 h à 5 h 30 du matin alors qu'elles sont d'habitude au repos à ces heures-là », poursuit Marie-Noëlle Vingtans. Sur le parking de la plate-forme, le défilé de camions est incessant. « Durant la nuit, c'est un camion toutes les six minutes environ », détaille le directeur Guillaume Mayeur.

Une « clinique » d'emballages


Une fois à quai, les remorques sont déchargées de leur contenu sur des tapis automatiques. Un premier tri s'opère alors pour mettre de côté les colis esquintés ou éventrés pendant le voyage. « Le plus souvent, ce sont des paquets qui ne sont pas adaptés au contenu. Car l'ennemi du colis, c'est le vide », assure Guillaume Mayeur. Dans une petite pièce, baptisée la « clinique », des employés sont alors chargés de rafistoler les emballages, de refaire les étiquettes et de vérifier si des objets sont manquants. « Nous n'avons pas le droit d'ouvrir les colis échangés entre particuliers. Nous les envoyons donc à Libourne qui est la seule plate-forme autorisée à le faire », précise Eliane, employée au Rheu. Les colis intacts poursuivent quant à eux leur cheminement sur les lignes automatiques avant d'être séparés par zones suivant leur destination de départ. Ils seront ensuite convoyés par camion vers les différents bureaux de poste pour être déposés, on l'espère à temps, sous le sapin de Noël. L'an dernier, la plate-forme du Rheu avait traité plus de cinq millions de colis rien que sur le mois de décembre.

■ Anne sera timbrée

C'est à partir du 11 janvier que sera mis en vente dans les bureaux de Poste le timbre célébrant le 500e anniversaire de la mort de la duchesse Anne de Bretagne. Il sera tiré à 1,5 million d'exemplaires.