La Bretagne veut des vacanciers toute l'année

Camille Allain

— 

Le sentier côtier près de St-Brieuc.
Le sentier côtier près de St-Brieuc. — C.. Allain/APEI/20 Minutes

Après une année 2012 calamiteuse, les professionnels du tourisme en Bretagne croisaient les doigts pour voir la fréquentation remonter. Grâce à une météo ensoleillée et de gros efforts de communication, la région a pu redresser la barre. « 2013 n'est pas terminée mais on sait déjà que ce sera une bonne année. On a vu revenir notre clientèle de campeurs et d'étrangers, notamment les Britanniques », se félicite Maria Vadillo, conseillère régionale en charge du tourisme.

Un tourisme 4 saisons


Dans le sillage d'un mois d'août « extraordinaire », l'élue aimerait profiter de ce succès pour développer un tourisme quatre saisons. « Nous sommes la quatrième région touristique derrière l'Ile-de-France, Rhône Alpes et PACA. Mais contrairement à celles-ci, nous ne sommes pas identifiés comme destination hivernale. Nous avons pourtant un climat tempéré toute l'année », avance-t-elle. La région va donc lancer un appel à projets en 2014, afin de motiver les professionnels du secteur. « Faire venir les gens hors-saison, c'est bien, mais encore faut-il qu'ils aient de quoi se loger et se distraire », prévient Michael Dodds. Le directeur du comité régional du tourisme mise pour cela sur les séjours courts, actuellement en vogue. « On est en retard là-dessus. On manque sans doute d'un monument de patrimoine comme le château à Nantes », avoue-t-il. Rennes, Saint-Malo, le Mont Saint-Michel ou encore Brocéliande y travaillent activement.

■ Le camping revient

Les prévisions font état d'une hausse de 3 à 5 % des nuitées en 2013 dans la région. L'hôtellerie de plein air comme les campings ont cartonné avec une hausse de 10 % de la fréquentation.