Le conservatoire file au sud

Camille Allain

— 

Installé rue Hoche depuis 1909, le conservatoire devra déménager en 2019.
Installé rue Hoche depuis 1909, le conservatoire devra déménager en 2019. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

Installé depuis 1909 non loin de la place Hoche, le conservatoire à rayonnement régional va connaître son premier déménagement en un siècle. Le conseil municipal vient en effet de confirmer le projet de construction d'un nouveau bâtiment de 6 300 m² sur quatre niveaux place de Zagreb, à deux pas de la station de métro du Blosne. « Les locaux actuels sont éclatés et peu adaptés. Il nous faut mieux penser les lieux pour en faire un vrai conservatoire du XXIe siècle », estime René Jouquand, adjoint en charge de la culture. L'établissement, qui accueille aujourd'hui une centaine d'enseignants et près de 1 500 élèves en musique, danse et théâtre, devrait emménager fin 2019.

Un lieu d'accueil


Le futur équipement devra se montrer plus ouvert sur la ville grâce à un hall d'accueil accessible au grand public où se tiendront mini-récitals et expositions. « On a tendance à l'oublier, mais le conservatoire, c'est 150 dates par an », souligne René Jouquand. Un auditorium de 300 places accueillera également les musiciens de l'Orchestre symphonique de Bretagne, qui quitteront par la même occasion leurs locaux de la rue Sainte-Melaine. Le coût du projet est aujourd'hui évalué à 37 millions d'euros.

■ Quid des locaux ?

Interrogé sur l'avenir des locaux de la rue Hoche, l'adjoint à la culture a précisé qu'aucune étude n'avait encore été menée. « Dans tous les cas, il faudra une mise aux normes importante », prévient-il.