«L'esprit d'une bande de potes»

Propos recueillis par Jeremy Goujon
— 
La Tribune Rouge a donné de la voix dans la partie Z de " Mordelles haut ".
La Tribune Rouge a donné de la voix dans la partie Z de " Mordelles haut ". — Opération Tribune Rouge


Membre de Stade Rennais Online, premier site indépendant d'information et d'actualité sur le SRFC, Romain est à l'origine de l'Opération Tribune Rouge, censée apporter plus d'ambiance les soirs de match, route de Lorient.


Avec davantage de recul, êtes-vous satisfait par « vos débuts », samedi ?


On peut l'être vraiment, parce qu'on était entre 240 et 280 dans la zone consacrée. C'était une première, contre Bordeaux, dans un stade à moitié vide [15 465 spectateurs], il faisait froid… Donc réunir 250 personnes, qui ont chanté sans discontinuer en première mi-temps, c'est quand même une très belle première, qui plus est avec les retombées sur les réseaux sociaux. Même si on trouve toujours des choses à améliorer...


Lesquelles ?


La Tribune Rouge, déjà, pour s'étendre sur tout «Mordelles haut». Ensuite, la coordination avec le RCK et les Socios. On va discuter avec eux cette semaine. Ce sont les deux groupes historiques de supporters, avec leur façon de fonctionner qu'on doit respecter, particulièrement le RCK et ses spécificités. Il est là depuis 1991, donc c'est à nous de nous adapter. Il encourage notre initiative, il n'y aura donc aucun souci à trouver des solutions.


Etiez-vous au courant de son retour, bien avant l'annonce officielle ?


J'étais déjà en contact avec le RCK avant que « Tribune Rouge » ne devienne publique [le 13 novembre]. Je savais que son retour était conditionné aux décisions de justice [après les incidents face à Nantes], et au rendez-vous avec le substitut du procureur deux jours avant le match. Ils s'attendaient à des sanctions plus lourdes [2 554 € d'amende, neuf interdictions de stade de six mois]. A partir du moment où j'ai eu connaissance de ces sanctions, et même si je n'avais pas encore eu la confirmation, je savais très bien que le RCK allait être présent contre Bordeaux, et tant mieux. Il n'y a vraiment aucune rivalité, j'insiste là-dessus. Il y a moyen de faire quelque chose, on fonctionne en bonne intelligence. Il n'y a pas de concours pour savoir qui va dominer la tribune.


Envisagez-vous de créer 


un kop ou une association ?


Non. C'est un mouvement communautaire, issu de Stade Rennais Online. On voit plus ça comme une bande de potes qui viennent chanter ensemble au stade. On ne va pas organiser de déplacements, lancer d'appel à cotisation ou demander des souscriptions d'abonnement, ni créer de statut juridique. Ce n'est pas l'esprit.