Christian fait peu de dégâts dans le département

Jérôme Gicquel

— 

Le centre-ville de Rennes portait lundi quelques séquelles de la tempête.
Le centre-ville de Rennes portait lundi quelques séquelles de la tempête. — J. Gicquel / APEI / 20 Minutes

La première tempête de l'automne qui a balayé la Bretagne dans la nuit de dimanche à lundi aura été plutôt clémente avec l'Ille-et-Vilaine. Placé en alerte orange, le département ne déplorait lundi matin que des dégâts mineurs malgré des rafales à plus de 100 km/h sur le littoral et à l'intérieur des terres. Les sapeurs-pompiers du département sont toutefois sortis 118 fois au cours de la nuit. La plupart des interventions concernaient des arbres qui étaient tombés sur la chaussée. Aucun blessé n'a été à déplorer.

Pas de liaison maritime


Les techniciens d'ERDF ont aussi été à pied d'œuvre après le passage de la tempête Christian avec plus de 30 000 foyers privés d'électricité dans la région. En fin d'après-midi, 1 100 foyers étaient toujours sans courant en Ille-et-Vilaine, notamment à Bréal-sous-Montfort et Saint-Aubin d'Aubigné. La compagnie Condor Ferries a par ailleurs été contrainte d'annuler ses traversées vers les îles de Jersey et Guernesey au départ de Saint-Malo en raison des mauvaises conditions. L'alerte jaune restait toujours en vigueur lundi soir dans le département et ce jusqu'à mardi après-midi.