La fillette rendue à sa famille

— 

Après trois jours de tensions et de dégradations, le calme est revenu au campement des gens du voyage de Gros-Malhon, au nord de Rennes. Jeudi matin, la fillette de 11 ans, placée lundi dans une famille d'accueil après des soupçons de violences sexuelles, a été rendue à sa famille. « Le juge pour enfants a décidé de lever cette mesure de placement », a confirmé Thierry Pocquet du Haut-Jussé, procureur de la République de Rennes. Ses deux agresseurs présumés, son frère de 17 ans et un jeune de 13 ans, avaient quant à eux été mis en examen mardi soir pour viol en réunion avant d'être remis en liberté sous contrôle judiciaire. « L'interdiction d'entrer en contact avec la victime demeure », a indiqué le procureur. Pour réclamer le retour des trois jeunes au sein de leur communauté, les gens du voyage avaient violemment manifesté lundi et mercredi en fin de journée en mettant le feu à des palettes et à des pneus et en abattant plusieurs arbres. Le trafic routier avait par deux fois été paralysé dans le nord de la ville. J. G.