A l'Ouest, rien de nouveau

Jeremy Goujon

— 

Heulot a de quoi se faire du mouron.
Heulot a de quoi se faire du mouron. — D. Meyer / AFP

Tandis que Chris Horner s'offre la Vuelta à presque 42 ans, d'autres quadras ne ménagent pas leur peine, en coulisses cette fois. C'est le cas de Stéphane Heulot, « cramé » à ses dires dans Le Parisien. Le manager du team Sojasun espère un nouveau partenaire titre, histoire de poursuivre l'aventure débutée en 2009 sous l'appellation Besson Chaussures. Problème : le dépôt des candidatures auprès de l'UCI arrive bientôt à échéance (1er octobre), et le Rennais ne voit toujours rien venir.

Vers un exode massif


« Je suis investi à 200 % dans la recherche de sponsors, déclarait-il la semaine dernière. Grâce à notre beau Tour de France, je sens les entreprises intéressées, mais le contexte économique étant encore délicat, les prises de décisions sur ces investissements prennent du temps. Concrètement, il existe des pistes, mais rien n'est signé à ce jour. » Si Sojasun, par la voix de son PDG Olivier Clanchin, précise vouloir « continuer, tout en permettant à l'équipe de se développer avec les moyens qu'elle mérite » (autrement dit, l'actuel sponsor ne peut/veut plus assumer seul le soutien financier), une telle incertitude n'est évidemment pas sans conséquences. Les cadres de la formation bretonne préfèrent ainsi assurer leurs arrières en rejoignant la concurrence. Anthony Delaplace est officiellement un prochain membre du « voisin » Bretagne-Séché, alors que Julien Simon [voir encadré], Cyril Lemoine et Jimmy Engoulvent sont respectivement attendus du côté de Cofidis et d'Europcar.

Les moins bankable, eux, restent philosophes, à l'image du très peu utilisé Fabien Schmidt. « Si ça devait s'arrêter, je serais déçu, mais il n'y a pas que le vélo dans la vie », confie le Colmarien à L'Alsace. Pas sûr que Stéphane Heulot tienne le même discours...

■ Simon ne dit mot

Annoncé chez Cofidis pour 2014, le Rennais Julien Simon, interrogé par nos soins, reste silencieux sur le sujet. «Je ne communique pas sur ces rumeurs», prévient le 9e du Tour du Doubs, couru dimanche.