De jeunes profs appelés à la rescousse

— 

Au lendemain de la rentrée scolaire, le directeur académique Jean-Yves Bessol a confirmé l'ouverture de 77 classes en Ille-et-Vilaine dans le premier degré public. Le département, qui gagne 950 élèves rien qu'en maternelle et en élémentaire, voit dans le même temps 19 classes fermer. Pour faire face à la hausse des effectifs, le premier degré pourra compter sur des jeunes professeurs comme les emplois d'avenir professeur (EAP). « Ce sont de jeunes étudiants de deuxième ou troisième année à qui l'on veut donner envie de passer le concours d'enseignant », explique Jean-Yves Bessol. Ces derniers assureront douze heures de cours par semaine et devront être boursiers pour postuler. « On espère avoir plus de diversité dans les profils que nous recruterons. Aujourd'hui, 90 % des gens qui passent le concours sont issus d'un milieu aisé », détaille le directeur académique. Soixante-deux postes d'enseignants ont été créés dans le premier degré. C. A.