Un avenir pour les algues vertes ?

— 

Un bateau teste déjà la collecte.
Un bateau teste déjà la collecte. — Ulvans-

Et si la Bretagne faisait des algues vertes une force ? Véritable fardeau pour la région, le phénomène pourrait être en partie résolu et même créer des emplois, à en croire les responsables d'Ulvans. Lancé il y a un an, ce projet de valorisation des algues est né de l'imagination du PDG d'Olmix, Hervé Balusson. Sa société commercialise depuis quinze ans des produits de nutrition animale à base d'algues. « En Bretagne, nous avons la chance d'avoir plus de 700 espèces d'algues. Nous aimerions développer des méthodes de collecte et des usines de transformation afin de les valoriser. On éviterait ainsi qu'elles s'échouent sur la côte », explique Hervé Balusson. En s'appuyant sur le savoir-faire de sa société, le PDG est convaincu qu'il peut créer des centaines d'emplois dans la région. « Nous avons déjà réindustrialisé une ancienne usine de choux-fleurs dans le Finistère », précise-t-il.

Convaincre les autorités


Grâce à l'association de PME bretonnes, des bateaux ont été conçus et la collecte est déjà expérimentée sur les côtes finistériennes. Les algues pourraient ainsi servir à nourrir les animaux, mais aussi les humains. « On n'aura pas le choix si on veut nourrir la planète dans les années à venir », prévient Hervé Demais, scientifique chez Olmix. Reste désormais à convaincre les autorités. « Il faut que l'Etat, les régions et les collectivités nous soutiennent financièrement et que l'on puisse créer un fond bleu », prévient Hervé Balusson. C. A.