Rennes prend son temps

Jeremy Goujon

— 

Foulquier avait eu un aperçu de la Liga face à l'Atlético Madrid en 2011-2012.
Foulquier avait eu un aperçu de la Liga face à l'Atlético Madrid en 2011-2012. — E. De La Fuente / Lof / Sipa

«Pour ce qui est d'éventuels transferts, la période se termine le 1er septembre [plus précisément le 2], donc nous avons encore le temps. » Voilà ce qu'annonçait Philippe Montanier lors de son intronisation au Stade Rennais, début juin. Force est de constater que le nouveau coach et son staff respectent à la lettre le délai imparti, puisqu'à moins d'une semaine, désormais, de la fin du mercato, on ne sait toujours pas à quoi va ressembler exactement le SRFC version 2013-2014 (du moins, jusqu'au marché hivernal…). La faute à une balance arrivées/départs pas franchement équilibrée.

En attendant, peut-être, d'autres exils (Erding, Pitroipa, Kana-Biyik, Théophile-Catherine), le club breton a ainsi bien dégraissé durant l'été. Mavinga parti rejoindre M'Vila au Rubin Kazan (pour la coquette somme de 5 millions d'euros), Montaño et Jebbour cédés à Montpellier, Sadio Diallo et le champion du monde U20 Foulquier prêtés avec option d'achat (respectivement à Lorient et Grenade), ont quitté le navire, que seul le buteur portugais Nélson Oliveira a rejoint. Rennes n'a maintenant plus que quelques jours pour se renforcer, et combler ses manques en défense, au milieu (Kadir ?) et en attaque (Piatti ?)...

■ L'effrayant Gaman...

Tout proche de s'engager avec le Stade Rennais, le Roumain Valerica Gaman (Astra Giurgiu) n'a au final pas convaincu Montanier. Le coach a eu «peur» au vu de la prestation du défenseur central, dimanche...