Maurepas à fond les caisses

Camille Allain

— 

Aucun d'entre eux n'avait jamais conduit, ni construit de caisse à savon. Certains, comme Pascal, avouent même ne pas être très à l'aise avec un marteau ou une scie. Mais à force de conseils et de travail, une poignée d'habitants de Maurepas est en passe de réussir son pari d'aligner ses bolides au départ de la course de caisses à savon samedi. « Ce ne sera pas une grosse compétition. On le fait plutôt pour partager un bon moment entre nous et avec les enfants », lâche Fred, membre d'un des équipages.

Palettes et vieux fauteuils


Organisée dans le cadre de la Fête du jeu et de la parentalité (lire encadré), la course sera chronométrée, afin de pimenter la descente. « On prévoit une descente d'échauffement avant pour voir si les caisses tiennent jusqu'au bout et si les freins fonctionnent », plaisante Magali, animatrice du centre social qui chapeaute la fête. Conçues à base de palettes rafistolées, de vieux fauteuils de bureau et d'anciennes roues de vélo, les caisses seront évidemment décorées. « Ce n'était pas évident au début. Il a fallu trouver le bon modèle. On a dû changer de dessin, puis de châssis », se souvient Pascal, également bénévole. Mais promis, les bolides seront prêts samedi.

■ Au programme

La Fête du jeu et de la parentalité a lieu samedi au plateau sportif de l'école Trégain à Maurepas de 14 h à 19 h 30. Jeux géants, bricolage, espace petite enfance, graffitis, jeux vidéos et un bal sont prévus.