Levez la main si vous êtes Bretillien.
Levez la main si vous êtes Bretillien. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

Rennes

Nous sommes des Bretilliens

Démographie Le département a un gentilé

Orphelin, l'Ille-et-Vilaine a désormais un nom de famille. Depuis jeudi, ses habitants s'appellent les Bretilliens et Bretilliennes, contraction de Bretagne et Ille-et-Vilaine. Ce nouveau gentilé a été plébiscité par 38 des 53 conseillers départementaux, préférant Bretillien à Haut-Breton. « C'est un exercice difficile, car nous avons deux noms de fleuves. Si nous voulons que les habitants se l'approprient, il faut éviter de tomber dans des noms latins trop compliqués », explique Jacques Delanoë, qui présidait le comité d'experts. Le nouveau gentilé ne faisait pas l'unanimité jeudi dans l'assemblée, l'élue Isabelle Le Callennec (UMP) le jugeant même « grotesque ». « Je préfère être Haut-Breton, car ça a du sens géographiquement », juge Jean-Marc Lecerf (MoDem). En 2005, le comité départemental du tourisme avait choisi le nom de Haute-Bretagne pour vendre le département, jugeant l'Ille-et-Vilaine imprécis et peu vendeur. Certains « Bas-Bretons » s'étaient alors sentis rabaissés. « On dit bien Bas-Rhin et Basse-Normandie », essaie en vain l'élu centriste. « Les gens vont peut-être être surpris au début. Il va falloir s'y faire », selon Jacques Delanoë.