Alma attend son heure

Jérôme Gicquel

— 

Dans 150 jours tout rond, le centre commercial Alma dévoilera au public son nouveau visage. En attendant les festivités, plusieurs dizaines d'ouvriers sont à pied d'œuvre jour et nuit sur l'imposant chantier démarré il y a déjà un an et pour lequel le groupe Unibail-Rodamco a déboursé pas moins de 100 millions d'euros. Ouvert en 1971, le plus vieux centre commercial breton changera d'ère le 23 octobre, jour de l'inauguration. « L'extension du centre porte sur 10 000 m2 avec à terme une surface globale de 45 000 m2. Cela va nous permettre d'accueillir 40 nouvelles enseignes, soit 103 boutiques », précise Gaëlle Aubrée, directrice du centre. Desigual, Zara, Undiz, Adidas et le groupe Beaumanoir (Bonobo, Cache-Cache) sont sur les rangs.

8 millions de visiteurs


A l'étroit dans son ancienne configuration, le centre commercial Alma compte sur ce relooking pour séduire les clients. « On espère accueillir à terme plus de 8 millions de visiteurs par an, contre 6, 4 millions actuellement », précise Gaëlle Aubrée. Pour éviter la cohue, un nouveau parking de 800 places verra le jour. Les entrées du centre seront également reconfigurées pour faciliter l'accès aux transports en commun.

■ 200 emplois créés

200 postes vont être créés dans les nouvelles boutiques du centre Alma. Les offres seront à consulter dès la fin juin sur le site de la Maison de l'emploi et de l'insertion (www.meif-bassinrennes.fr).