La pression monte peu à peu à rennes

jeremy goujon

— 

François-Henri Pinault, propriétaire du SRFC.
François-Henri Pinault, propriétaire du SRFC. — C. STEENKESTE / SIPa

«C'est un signal fort, car sa présence est rare. » Effectivement, ce n'est pas tous les jours qu'on croise François-Henri Pinault à la Piverdière. Mais à quatre jours de la finale de la Coupe de la Ligue, le propriétaire du Stade Rennais « [se devait] de venir et parler directement aux joueurs et au staff ». Pour le président Frédéric de Saint-Sernin, cette présence ne trahit pas de «l'impatience». Plutôt «la cohésion du club ».

Aussi surpris que son supérieur hiérarchique (d'autant qu'il avait eu FHP au téléphone la veille), Pierre Dréossi parle, lui, d'une « très bonne initiative ». Au fait, qu'a dit l'homme d'affaires au groupe d'Antonetti ? « Il a prononcé un discours guerrier, de motivation, de confiance. On ne peut pas être au top durant cinq mois, et être aussi bas lors des deux suivants. »

S'ouvrir aux autres, mais pas trop


Mardi, d'autres personnes ont assisté à la séance d'entraînement. En l'occurrence, une dizaine de supporters du Roazhon Celtic Kop, lesquels tenaient également à adresser un message limpide. « Ramenez ce trophée », pouvait-on ainsi lire sur la banderole déployée sur la butte. « Ils ont voulu venir, c'est ouvert, voilà, a réagi le coach de façon lapidaire. On nous a reproché d'être froids, distants. On peut retenir qu'en quatre ans, le terrain a toujours été ouvert pour tout le monde. » Ce qui ne sera en revanche pas le cas ce mercredi et jeudi, puisque les sessions se dérouleront à huis-clos. « On va être un peu plus tranquilles (sic). La ferveur, c'est samedi. » A Rennes, hormis la bière, on n'aime visiblement pas trop la pression.

■ ilunga forfait, ktc quasiment out

«La première priorité, c'est de récupérer les blessés.» Si Hérita Ilunga, touché à la cuisse, ne jouera pas au Stade de France, le doute plane sur trois autres défenseurs : Chris Mavinga, Romain Danzé et Kévin Théophile-Catherine, «le cas le plus difficile». Antonetti en saura plus ce mercredi.