La fin d'un cycle pour les Rennais et leur libero

— 

Pour la 4e année consécutive, l'aventure bretonne s'est arrêtée en quart de finale de la Ligue A. Partis à Tours avec un avantage inespéré, les hommes de Boris Grebennikov ont cédé deux fois 3-0, au retour (25-18, 25-22, 25-18), puis à l'appui (25-16, 25-22, 25-20). Déjà très compliquée sur le papier, la situation avait empiré en raison de la blessure du pointu Oliver Venno, samedi. « Ça nous a perturbés, avoue Thomas Lamoise. On n'a pas su les faire douter suffisamment dans le temps. » Dommage, car ce TVB à visage humain était prenable. « Ils n'ont pas montré une suprématie absolue. » C'était aussi l'impression de Jenia Grebennikov, qui a disputé dimanche son dernier match avec son club formateur. «Ça n'aura été que du bonheur d'évoluer dans la ville où je suis né, et que j'aime. J'ai rempli mon objectif, un peu fou au départ, de remporter un titre avec Rennes [Coupe de France 2012]. Je vais partir à l'étranger pour changer d'environnement, et continuer à grandir.» Kenavo ! j. g.