Le biopôle sortira de terre en 2014

Camille Allain

— 

Les élus ont lancé les travaux.
Les élus ont lancé les travaux. — C. ALLAIN / APEI / 20 MINUTES

Rois à Rennes, les secteurs du numérique et des télécoms ne seront peut-être plus les seuls domaines phares de la métropole. Jeudi, les élus ont symboliquement posé la première pierre du biopôle, future pépinière d'entreprises du secteur des biotechnologies : biologie marine, santé, agroalimentaire ou biomatériaux s'y côtoieront. « Ce sont des activités que nous voulons développer pour en faire un des secteurs majeurs de la ville, et même de la région », assure Daniel Delaveau, maire de Rennes.

« Une demande de longue date »


Installé dans la zone Atalante Champeaux, non loin du CHU et du campus agronomique, le bâtiment pourra héberger une dizaine de jeunes entreprises. « Ces technologies nécessitent des équipements spécifiques, comme une animalerie ou des salles blanches, qui n'étaient pas à disposition à Rennes. On espère générer des vocations, créer une émulation », détaille Claude Labit. Le président de Rennes Atalante se réjouit de l'arrivée du biopôle, annoncée pour 2014. « C'était une demande de longue date. Nous avons toujours plaidé pour une diversification des activités. Cela rend une ville moins fragile », ajoute Claude Labit.