Le réseau routier en Alerte rouge

Jérôme Gicquel

— 

Gendarmes et policiers coordonnent les actions sur le réseau routier de 20 départements.
Gendarmes et policiers coordonnent les actions sur le réseau routier de 20 départements. — J. GICQUEL / APEI / 20 MINUTES

Depuis lundi, le Centre régional d'information et de coordination routières (CRICR) de l'Ouest a des allures de fourmilière. Avec l'épisode neigeux de ces dernières heures, une cellule de crise a été déployée au centre, basé à Saint-Grégoire. Car même si la Bretagne n'a pas été la plus durement touchée par les événements, le CRICR a en charge l'ensemble du réseau routier de la zone Ouest, soit 20 départements au total. Parmi eux, le Calvados et la Manche, où se concentrent les principales difficultés. Co-directeur de la division transports, Lionel Lilas s'agite dans tous les sens. « Nous sommes depuis ce matin au niveau 4 du plan intempéries », indique-t-il. Un événement exceptionnel qui a conduit le centre à renforcer ses effectifs avec une vingtaine de gendarmes, policiers et opérateurs qui se relaient, les yeux rivés sur un mur d'images où défilent cartes routières et météorologiques.

Du renfort en Normandie


Il s'agit pour les équipes de coordonner les actions sur le réseau routier et de prendre, le cas échéant, des mesures d'interdiction de circulation. « La priorité est de rétablir la circulation sur les axes principaux en Normandie, comme l'A 84 ou la RN 13, qui ont été bloquées. Des renforts ont été envoyés pour déneiger et saler les routes », assure Michel Cadot, préfet de région. En attendant le redoux prévu ce mercredi après-midi, le CRICR de Saint-Grégoire s'apprêtait à passer ce mardi une nouvelle nuit agitée.

■ Des Risques d'inondations

La Vilaine et l'Ille étaient mardi soir placées en vigilance orange pour les risques d'inondations. Les pompiers sont intervenus ce mardi à plusieurs reprises pour des maisons inondées et des routes ont été coupées à la circulation, notamment à Betton, Cintré, Mordelles et Châteaubourg. A Rennes, des péniches menaçaient de se détacher.