Fondateur d'Ubiflow, Antoine Krier veut s'inspirer des locaux de Google en Californie.
Fondateur d'Ubiflow, Antoine Krier veut s'inspirer des locaux de Google en Californie. — C. ALLAIN / APEI / 20 MINUTES

Rennes

Vie de château pour le fan de Google

Innovation A Betton, Antoine Krier a installé sa société Ubiflow dans une magnifique propriété

A voir l'étroite route qui mène au château de la Vallée à Betton, on a du mal à s'imaginer que la belle bâtisse construite en 1858 abrite les bureaux d'une petite entreprise. Créée par Antoine Krier il y a dix ans, Ubiflow est en plein boom et s'est installée dans un prestigieux domaine, acheté par le fondateur de la société. « Ça faisait quelques années que j'avais ce projet en tête. Je cherchais un lieu de productivité qui permette d'assurer la croissance de l'entreprise », explique le gérant. Et si le Rennais a choisi un château, c'est pour s'inspirer du Googleplex, la forteresse Google en Californie. « J'ai visité leurs locaux en 2007. J'ai été très impressionné par le mélange entre espaces de travail et de détente. Chez Ubiflow, notre outil de travail, ce sont nos locaux. C'est donc important qu'ils soient agréables. On est meilleur quand on prend plaisir », ajoute Antoine Krier.

Salle de gym et cafétéria


Au milieu des bureaux de l'Ubiplex, tous vitrés « pour accentuer la transparence », on trouve des espaces de rencontre, une salle de gym ou encore une grande cafétéria. A terme, Antoine Krier aimerait embaucher un cuisinier, et offrir le déjeuner gratuitement à ses salariés « comme chez Google ». Le dirigeant a également ouvert un grand espace de coworking, où il accueille depuis quelques jours des auto-entrepreneurs ou adeptes du télétravail. « Je veux partager cet Ubiplex. Je pars du principe que l'on ne sait pas tout bien faire et qu'il est bon de travailler avec d'autres, d'échanger ». Car le patron ne veut pas s'arrêter là. « On vise 100 personnes dans cinq ans, contre 31 aujourd'hui », ajoute-t-il. Spécialisée dans l'apport d'audience sur Internet, Ubiflow travaille avec les commerçants de la France entière pour les placer dans les premiers résultats des moteurs de recherche. « Le développement s'est accéléré depuis cinq ans », explique le dirigeant qui était « fatigué de déménager ». Avec 1 200 m² de locaux, il devrait être tranquille pour quelques années.