Les professeurs manquent parfois de classe

Camille Allain

— 

Kévin Lion enfile les perles 
de ses professeurs depuis le lycée.
Kévin Lion enfile les perles de ses professeurs depuis le lycée. — C. ALLAIN/APEI/20 minutes

«Vous vous êtes mis à deux pour faire un con pareil et vous voudriez qu'à moi tout seul, j'en fasse un intello ? » Voilà une phrase qui manque de tact, mais pas d'humour. Œuvre d'un prof de technologie s'adressant à des parents d'élèves, elle se retrouve désormais consignée dans le livre de Kévin Lion. Ce Rennais de 24 ans vient de publier Si vous voulez jouer au plus con avec moi, vous allez perdre*, un recueil des plus belles bourdes de profs. « Je pense que l'on s'est tous amusés à noter les remarques marrantes de nos profs. Avec un copain, on a commencé au lycée et on a créé une page web pour les partager », explique Kévin Lion.

6 000 phrases sur le net


Le jeune homme recense alors les meilleures phrases des profs de son lycée de Dijon, sa ville d'origine. Et en voyant l'engouement suscité, il lance un vrai site web en 2006, baptisé perlesdeprofs.com. En quelques années, il compile plus de 6 000 phrases grâce aux contributions des internautes. Un succès qui n'échappe pas aux éditions de l'Opportun, qui demandent à Kévin de choisir 1 001 « perles » de profs pour en faire un livre, sorti il y a quelques jours.

Les profs de philo champions


Ancien étudiant à l'Insa, école d'ingénieurs de Rennes, Kévin confie que les bourdes sont aussi fréquentes au lycée qu'en études supérieures. « Au contraire, les profs sont plus proches des élèves et se lâchent plus. » Même si les meilleurs clients exercent en terminale. « Ce sont les profs de philo évidemment ! Le mien était particulièrement bon », se souvient le jeune homme. « J'ai mis sexuel entre guillemets parce que c'est large et profond », avait-il lancé au milieu d'un cours. Des profs pas toujours rancuniers d'ailleurs. « Sur la page Facebook de perlesdeprofs.com, il y a aussi pas mal d'enseignants », sourit le jeune homme.