Le débat public sur la liaison suspendu

— 

Prévu pour le second semestre 2013, le débat public sur le projet de liaison ferroviaire à grande vitesse entre Rennes et Nantes est pour l'heure suspendu. En cause, le retard pris par la commission Mobilité 21, chargée de « trier et hiérarchiser » les projets inscrits dans le Schéma national des infrastructures de transport, qui devait rendre ses conclusions en avril au ministre des Transports. Elle ne devrait finalement le faire qu'au début de l'été. « Il nous paraissait donc difficile de maintenir ce débat sans avoir connaissance de ces conclusions », explique Patrick Leweurs, responsable des nouvelles infrastructures pour Réseau ferré de France dans l'Ouest. Vivement souhaité par les élus locaux, ce projet de nouvelle ligne ferroviaire prévoit de relier les deux métropoles en cinquante minutes, contre au mieux une heure et quart actuellement. Elle pourrait également desservir Notre-Dame-des-Landes, si d'aventure le projet de nouvel aéroport sortait de terre.

Jérôme Gicquel