Fin de chantier au couvent

Camille Allain

— 

Gaëtan Le Cloirec, responsable des fouilles dans l'ancien couvent des Jacobins.
Gaëtan Le Cloirec, responsable des fouilles dans l'ancien couvent des Jacobins. — C. ALLAIN/APEI/20 MINUTES

C'est l'un des plus grands chantiers de fouilles en France qui s'achève au couvent des Jacobins. Après seize mois à explorer les sols et les murs, les agents de l'Inrap (Institut national de recherches archéologiques préventives) s'apprêtent à ranger leurs outils. « C'est un chantier inhabituel par sa durée mais aussi par sa taille, car nous avons exploré 8 000 m² au total », explique Gaëtan Le Cloirec, responsable des fouilles du site. Les chiffres donnent le tournis : 160 caisses de mobilier, 1 900 petits objets et 550 sépultures ont été mis au jour et 20 000 clichés réalisés ! « Nous avons pu remonter jusqu'à la naissance de Condate (ancien nom de Rennes) avec des traces de charrues romaines qui datent du Ier siècle avant Jésus Christ », ajoute le chercheur.

2000 ans d'histoire remontés


En seize mois de travaux, les chercheurs ont ainsi remonté 2 000 ans d'histoire. « Nous avons une bonne connaissance du quartier. Nous savons qu'au Moyen-Age, c'était presque la campagne ici », détaille Gaëtan Le Cloirec. « La phase terrain s'achèvera à la fin mars, mais nous avons un important travail d'étude à mener pour analyser tous les objets trouvés », explique Stéphane Deschamps, conservateur à la Direction régionale des affaires culturelles (Drac). Les fouilles achevées, les appels d'offres seront lancés pour amorcer la construction du centre des congrès à la fin 2013 et livrer l'ouvrage courant 2016. « Nous sommes dans les temps », promet Rennes Métropole, malgré la durée allongée des fouilles qui a alourdi le budget estimé à 106 millions d'euros.