Julfou, l'humour breton 2.0

SPECTACLE La tournée Zapping Amazing 2 fait étape à Rennes jeudi soir...

Jérôme Gicquel

— 

La génération Y s'installe au Liberté jeudi soir avec la tournée Zapping Amazing 2. Sur scène, les stars françaises du Web avec Norman, Cyprien, Hugo... Mais également le régional de l'étape, Julien Josselin, alias Julfou. Moins connu que ses acolytes, le natif de Saint-Malo affiche pourtant un bon CV 2.0 avec plus de 7 millions de vidéos vues, 80.000 abonnés sur sa chaîne YouTube et 30.000 fans sur sa page Facebook.

>> Julfou, Norman, Cyprien et toute la bande du Zapping Amazing 2 vous révèlent tous les secrets. Cliquez ici pour voir la vidéo.

Un succès qu'il doit à ses courtes vidéos tournées face caméra dans sa chambre dans lesquelles il manie avec brio l'art de la vanne. Des clichés sur les Bretons à la magie de Noël, tout y passe. «J'essaie désormais de moins parler de moi mais plus des séries et des films que je regarde», explique le jeune humoriste de 22 ans.

Étudiant à Rennes-II

Sa passion pour la vidéo ne date pas d'hier. «Quand j'étais gamin, je tournais déjà des films en 8 mm avec mon père», explique Julien, qui a passé son enfance à Tréméreuc, près de Dinard. Il a ensuite pris la direction Rennes pour suivre un BTS audiovisuel et une licence de cinéma à Rennes-II. Un soir de mars 2011, c'est le déclic. Il poste sur Internet sa première vidéo sur le thème «Les questions qu'on s'est tous posé un jour!».

>> Vous avez interviewé toute l'quipe du Zapping Amazing 2. Revivez le chat en cliquant ici.

L'aventure Julfou démarre alors, à la grande surprise de l'intéressé: «Je pensais en faire une seule, mais j'ai eu des bons retours et j'ai continué.» Il a depuis posté une vingtaine de vidéos dans lesquelles il joue un personnage «assez blasé, assez mou et qui se pose beaucoup de questions». «C'est un peu une version parallèle de moi-même», reconnaît-il.

Des envies de cinéma

Avec la fine équipe du Zapping Amazing rencontrée lors de son arrivée à Paris, Julfou goûte désormais aux joies de la scène. «J'ai débuté le théâtre à 6 ans, donc c'est un peu comme un retour à mon premier amour.» En tournée dans toute la France, Julfou a coché depuis longtemps la date rennaise.

«C'est celle que j'attends le plus. J'aurai plein de potes et ma famille dans la salle. Et puis le Liberté, ça m'impressionne!» Quand le rideau se baissera, Julfou rêve d'embrasser une carrière dans le cinéma. «Je prends vraiment goût à jouer à la comédie et à écrire des sketchs.» Un jeune talent à suivre.