L'homme-Coupe Alessandrini veut refaire parler de lui

— 

Marquer de beaux buts génère une bonne publicité. Les aficionados de « L'Equipe du dimanche» ont pu le vérifier au sujet de Romain Alessandrini. Un nom scandé par le théâtral Thomas Thouroude à chaque mine expédiée dans la lucarne. C'est cependant par une talonnade aérienne que le Marseillais s'était révélé, le 25 septembre. Une égalisation classieuse face à Nancy (3-2), point de départ de l'aventure rennaise en Coupe de la Ligue. L'ex-Clermontois a ensuite crucifié Arles-Avignon et Troyes, et compte bien réaliser la passe de quatre ce mercredi. Histoire de faire oublier un début d'année poussif. « Physiquement, j'ai peut-être un peu de mal. Je n'ai pas joué à Lens, donc c'était dur en 2e mi-temps contre Bordeaux. Mais je pense que je vais rapidement me remettre en jambes. » ■ j. g.