Mercato : rien avant la demi-finale

— 

Le Saint-Sernin 2.0 est arrivé. Lors de sa prise de fonction en juin dernier, le président du Stade Rennais avait promis d'ouvrir « un club trop fermé sur lui-même ». Effectivement, la grande muette SRFC parait désormais un poil moins crispée. Mardi soir, devant les partenaires, le personnel du club et les joueurs, Frédéric de Saint-Sernin a ponctué son discours des vœux basé sur « la solidarité, la rigueur et l'exemplarité » par un : « Et maintenant, à boire ! » Tout ce petit monde a ensuite partagé la galette des rois, pendant que le manager général Pierre Dréossi confiait qu'« aucune recrue ne rejoindrait le club avant la demi-finale ». On ne sait pas si la fève était une Coupe de la Ligue, mais cette rencontre du 16 janvier, face à Montpellier, s'annonce bel et bien comme un tournant dans l'histoire rouge et noire. ■ michel dupont