Aux petits soins des parents

Camille Allain
— 

   Spécialisé dans la prise en charge des enfants, l'hôpital Sud s'illustre ces jours-ci par son soutien aux adultes. L'établissement inaugure sa nouvelle maison des parents, lieu de vie où les familles d'enfants hospitalisés pourront loger. Huit chambres sont réservées aux parents venant de loin afin de leur permettre de garder le contact avec leur bébé ou enfant. « C'est essentiel de maintenir le lien entre l'enfant et sa maman. En néonatalogie, c'est une relation qui sera décisive tout au long de la vie. Cela permet aussi de diminuer l'angoisse des mamans, parfois stressée par une grossesse compliquée », explique Patrick Pladys, chef du pôle de pédiatrie à l'hôpital Sud. 

 « Discuter des épreuves »
Arrivée de Saint-Nazaire depuis un mois pour suivre sa fille, Melinda profite d'une chambre à quelques mètres de l'hôpital. « Au quotidien, c'est plus facile, avoue-t-elle. Sans cela, je ne sais pas comment j'aurais fait. Je serais sans doute allée à l'hôtel. » Mais le prix n'aurait pas été le même. Ici, la nuit est proposée à 18 €. Et surtout, les parents profitent d'un espace adapté où ils peuvent échanger. « Ici, on crée des liens avec les autres mamans. Ça permet de discuter des épreuves que nous traversons », poursuit Melinda. « Pour moi c'est un acte de soin, car les mamans sont apaisées et cela diminue le traumatisme pour la famille. C'est une aberration que ce ne soit pas pris en charge par l'Assurance maladie », regrette Patrick Pladys. L'hôpital Sud a déjà un autre projet de maison des parents en tête, pour doubler sa capacité. Et mieux répondre à la demande.