Des seniors as du volant

Jérôme Gicquel

— 

Financer son permis de conduire n'est pas toujours chose aisée pour les jeunes. Le précieux sésame se révèle pourtant capital lors de la recherche d'un emploi. Pour leur venir en aide, la mission locale de Rennes a lancé en mars 2011 un dispositif de conduite supervisée. « C'est un peu comme la conduite accompagnée mais pour de jeunes adultes qui ont échoué à leur examen de conduite ou qui ont des difficultés d'apprentissage », explique Jean-François Coeuret de la mission locale. A la place du moniteur d'auto-école, ce sont des retraités bénévoles de l'association Agir Abcd qui montent à bord, afin d'accompagner gratuitement les jeunes lors de séances de conduite.

« Moins stressée qu'à l'auto-école »
Depuis son lancement, 35 jeunes ont intégré ce dispositif avec à la clé 16 permis obtenus sur les 19 jeunes qui l'ont passé. C'est le cas de Nolwenn qui a décroché son papier rose au bout de la cinquième tentative. « J'étais trop stressée quand je conduisais à l'auto-école alors que là, j'étais beaucoup plus calme avec l'accompagnateur », indique cette étudiante de 22 ans. Hugues de Courtivron, retraité, l'a assisté dans ses séances pendant 18 mois. « Nous ne sommes pas là pour faire de la concurrence aux auto-écoles car nous n'avons aucune compétence professionnelle pour cela. On aide juste des jeunes qui n'ont pas toujours les moyens pour des séances supplémentaires. » En 2013, la mission locale envisage de passer la seconde et augmenter le nombre de bénéficiaires à ce dispositif.