Rennes: Une centaine de groupes pour cinq jours de Trans

MUSIQUE La programmation complète de la 34e édition (du 5 au 9 décembre) a été dévoilée...

Camille Allain

— 

Parmi les artistes annoncés par Jean-Louis Brossard (en bas à dr.), Lou Doillon et Mermonte.
Parmi les artistes annoncés par Jean-Louis Brossard (en bas à dr.), Lou Doillon et Mermonte. — DRC. ALLAIN / APEI / 20 MINUTESKATE BARRY

Après avoir lâché 30 noms ces dernières semaines, les Trans Musicales ont révélé mercredi leur programmation complète, avec une centaine d'artistes invités. Comme à son habitude, Jean-Louis Brossard, co-créateur du festival, n'a pas souhaité donner de «couleur» à cette 34e édition qui se tiendra du 5 au 9 décembre. «Les Trans restent les Trans. On poursuit notre engagement pour le développement artistique », résume son acolyte Béatrice Macé. Le festival aime mettre la lumière sur un paquet d'inconnus. Exemple avec The Struts: «un groupe anglais qui n'a sorti qu'un seul morceau, sur le net. Ça m'a beaucoup plu », dixit Jean-Louis Brossard. A côté, Lou Doillon, Vitalic ou encore Rachid Taha font office de stars.

Trois soirs au Parc Expo

Car les Trans n'invitent pas de «grands» noms, ou presque. «Les années où on l'a fait, on a plombé notre budget artistique », confient les organisateurs. L'ombre des Fugees en 2005 plane encore. «Cette année, on accueillera dix artistes de plus qu'en 2011, avec le même budget», explique-t-on avec satisfaction. Plus de 90 groupes sont au menu des cinq jours. Le dimanche une soirée de clôture est prévue à l'Ubu. Avec un budget stable et des coûts qui augmentent, le festival a également choisi d'abandonner le Liberté, pas assez rentable l'an dernier. Le Parc Expo accueillera donc les trois soirées marathon. Au programme, beaucoup de rock souvent épicé à la sauce new-wave, à l'image d'O Children. «Il y a du Ian Curtis (Joy Division) chez eux. Je les ai vus sur scène, c'est très impressionnant», confie Jean-Louis Brossard. Pour dénicher les pépites de demain, le programmateur arpente les festivals depuis un an. «Je vais tous les ans à Eurosonic en Hollande. J'aime bien aussi The Great Escape, à Brighton». L'Etage sera lui réservé aux groupes locaux. Les très attendus Mermonte, O Safari ou encore Alphabet arboreront l'étendard rennais.