Rennes-II change l'heure du réveil de ses étudiants

Jérôme Gicquel

— 

Les usagers du métro vont pouvoir respirer. Notamment ceux qui circulent entre 7 h 40 et 8 h chaque matin en direction de la station Villejean. Avec le retour des étudiants, cet horaire correspond en effet à l'hyper-pointe de la journée sur le réseau avec 5 000 voyageurs compressés dans les rames, soit deux fois plus qu'en période non universitaire. « C'est l'horreur ! On est tous les uns sur les autres. Heureusement que mon trajet ne dure pas longtemps, quatre stations en tout », confirme Margot, étudiante en licence d'anglais.

Des cours à 8 h 30 au lieu de 8 h 15
Pour désengorger le trafic, l'université de Rennes-II, en lien avec Keolis, a décidé depuis la rentrée de retarder d'un quart d'heure le début de certains cours. Seuls les 8 300 étudiants en licence 1 et 2 sont concernés par ce changement d'horaire avec des cours démarrant à 8 h 30, contre 8 h 15 l'an dernier. « On étale l'arrivée des étudiants, ce qui devrait permettre d'éviter les désagréments sur la ligne et rendre le service plus confortable pour les usagers », indique Pierre Bazantay, vice-président de l'université de Rennes-II. Etudiant en 2e année de socologie, Mathieu voit même dans ce changement un motif de satisfaction plus personnel. « Je pourrai ainsi dormir un quart d'heure de plus que l'an dernier ! », sourit le jeune homme. Aucune modification des horaires des cours n'est en revanche prévue sur la tranche 17 h-18 h, l'autre pic de la journée. « C'est plus compliqué sur cet horaire car il ne faut pas que les cours finissent trop tard », reconnaît Pierre Bazantay.

Une semaine mobile

Dans le cadre de la semaine de la mobilité qui se tient jusqu'à vendredi, les étudiants pourront s'essayer aux vélos électriques ou aux Segways sur le campus de Rennes-II. Une bourse aux cycles et un atelier réparation de vélos sont également proposés.