La Nouvelle-Aquitaine s’engage pour des services de transport accessibles à tous

Transports La Région investit massivement pour offrir des transports confortables et accessibles à tous...

Contenu fourni par Nouvelle-Aquitaine

— 

La Région investit massivement dans le matériel et dans les infrastructures.
La Région investit massivement dans le matériel et dans les infrastructures. — Région Nouvelle-Aquitaine

Offrir des alternatives à la voiture en développant des moyens de transport confortables et fiables, tel est l’objectif de la Région qui organise les transports en car et en TER. Interviews.

La mobilité alternative à la voiture individuelle est une priorité pour la Région. Quels moyens accordez-vous pour les transports du quotidien en Nouvelle-Aquitaine ?

Alain Rousset, Président du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine : La Région accorde chaque année des moyens importants pour financer les services de transport : 290 millions d’euros pour les cars (avec les lignes interurbaines et le transport scolaire) et 300 millions d’euros pour les trains (via une dotation accordée à SNCF). Nous venons cette année de renégocier la convention TER et nous avons obtenu de la SNCF de faire des gains de productivité tout en visant une meilleure qualité de service. L’objectif, c’est plus de trains mais sans que cela ne coûte plus cher au contribuable ! La Région investit également massivement dans le matériel et dans les infrastructures. Mon objectif aujourd’hui est de ne fermer aucune ligne. L’état de l’infrastructure est donc une priorité. Nous menons ainsi une politique volontariste en finançant, hors compétence, des travaux d’infrastructure pour pérenniser les lignes de la Nouvelle-Aquitaine. Ma priorité est d’offrir aux néo-aquitains des transports confortables et fiables.

Ces ambitions se répercutent-elles dans le coût du billet pour l’usager ?

Alain Rousset : Non ! L’usager des transports régionaux ne paie en moyenne pas plus de 20% du coût réel du voyage. Pour les cars, nous venons de voter un tarif unique de 2 euros, quel que soit le trajet. Il sera appliqué sur l’ensemble du territoire au 1 er janvier 2020. Les cars constituent une desserte de proximité, ils relient nos territoires. Ils doivent donc être facilement accessibles à tous. J’ai souhaité que soit développée une gamme tarifaire TER qui permette de réduire encore davantage le coût pour l’usager à travers des abonnements, des cartes de réduction, des tarifs réduits pour les jeunes, les groupes et les scolaires. Et, parce que le transport est une clé de l’insertion et de l’emploi, nous avons mis en place une carte solidaire qui permettra à plus d’un tiers des néo-aquitains d’emprunter les transports régionaux à prix réduits.

La Région délègue le service de transport à la SNCF ou à des transporteurs. Quelles sont les exigences qu’elle leur impose pour assurer un service de qualité ?

Renaud Lagrave, Vice-Président en charge des infrastructures, des transports et des mobilités : Dans la nouvelle convention TER, nous avons fixé des objectifs à SNCF pour une offre de qualité : d’ici 2024, l’objectif est de diviser par deux le nombre de trains en retard, de garantir un nombre de places suffisants en heure de pointe et d’augmenter l’offre de 60 TER par jour. Par ailleurs, en cas de service trop dégradé, les abonnés annuels seront dédommagés. Pour le car, nous allons adapter les fréquences aux besoins de chaque territoire. Nous développons également des cars à haut niveau de service avec un accès wifi, de la presse, des prises USB comme c’est par exemple le cas sur la liaison La Rochelle-Ile-de-Ré.

Les usagers sont les premiers concernés par la qualité du service : comment peuvent-ils participer aux réflexions sur le sujet ?

Renaud Lagrave : Chaque année, nous sommes plusieurs élus régionaux à aller à la rencontre des usagers lors des comités de lignes TER. Les prochains auront lieu en mai et juin et une plateforme est d’ores et déjà ouverte sur Internet pour recueillir des propositions. Ces réunions sont l’occasion pour nous d’échanger avec les usagers, ligne par ligne. Pour les personnes qui ne peuvent pas assister à ces réunions, elles sont diffusées en direct sur le site transports.nouvelle-aquitaine.fr, avec la possibilité de participer au débat à distance.

En TER comme en car, des tarifs pour tous

 

Voyagez à tarif réduit en TER

- PASS ABONNÉ : pour vos trajets quotidiens. Jusqu’à -75% Formules hebdo/mensuelle/annuelle • LA CARTE + : vos billets jusqu’à -50%. Carte à 29€ valable 1 an.

- LE TARIF TRIBU : voyagez à plusieurs et payez moins cher 2 voyageurs = -20% ; 3 voyageurs = -30% ; 4 voyageurs = -40% ; 5 voyageurs = -50%

- BILLET PETIT PRIX : chaque semaine, des milliers de billets à saisir en ligne. A partir de 5€ (de J-60 à J-2 du voyage)

- LE BILLET JEUNES -28 ANS : Prix ronds garantis : de 4 à 19€ sans formalité.

- BILLET GROUPES SCOLAIRES : pour les sorties scolaires, à partir de 1€ l’aller-retour pour les élèves de la maternelle au lycée, IME et CFA. Souscription en ligne, 3 semaines avant le départ.

En car, tous vos trajets à 2€

Un tarif unique pour le billet unitaire. Cette nouvelle tarification débutera le 1er juillet 2019 en Gironde et le 1er janvier 2020 dans toute la région Nouvelle-Aquitaine.

 

LE NOUVEAU TARIF SOLIDAIRE permet, sous certaines conditions, de voyager en TER ou en car, avec une réduction de 80% qui s’applique sur le billet au tarif normal.

 

Toutes les informations sur les tarifs sont disponibles sur le site transports.nouvelle-aquitaine.fr