CNP Assurances

Enseignant : comment choisir sa complémentaire santé ?

Santé Nos conseils pour choisir une mutuelle adaptée à la profession

Jennifer Durand Raynal - 20 Minutes Production

— 

Les besoins ne sont pas les mêmes pour un jeune chercheur et un professeur en fin de carrière.
Les besoins ne sont pas les mêmes pour un jeune chercheur et un professeur en fin de carrière. — Getty Images

Professeurs des écoles, enseignants-chercheurs… Enseigner est un métier à part qui présente des spécificités à prendre en compte lorsqu’il s’agit de choisir sa complémentaire santé. Quelles garanties et options ont été taillées sur-mesure pour les enseignants ?

Des besoins spécifiques

Lorsqu’il n’est pas dans une salle de classe, un enseignant passe une grande partie de son temps seul pour préparer ses cours, corriger des copies, effectuer des recherches… Du fait de cet isolement et de l’absence de relais d’information, l’enseignant doit pouvoir bénéficier d’une complémentaire santé adaptée qui l’accompagne dans ses démarches et lui propose des services complémentaires qui vont lui faciliter la vie, au-delà des remboursements classiques de frais de santé. « Lorsqu’il débute sa carrière un enseignant n’a pas un revenu extrêmement élevé, il a besoin de trouver des moyens de diminuer son reste à charge pour pouvoir se soigner de manière correcte. On pense évidemment à l’optique, au dentaire ou aux aides auditives qui ne sont pas très bien pris en charge par le régime obligatoire. Par ailleurs, parce qu’il évolue dans un environnement stressant avec des élèves mais aussi des parents qui peuvent être anxieux et difficiles à gérer, l’enseignant peut avoir besoin d’écoute ou d’accompagnement psychologique, mieux vaut alors privilégier une complémentaire qui le propose » explique Frédérique Pénager, responsable développement commercial de l’offre Anticipa du Groupe CNP Assurances.

Les offres sur le marché

Trois offres référencées par le ministère de l’Education nationale et de l’Enseignement supérieur et de la Recherche existent sur le marché. Ces mutuelles santés répondent au cahier des charges conçu par le ministère afin d’accompagner spécifiquement les fonctionnaires de l’Education nationale. Au-delà de ces offres, d’autres organismes proposent également des contrats de mutuelle santé qui peuvent également correspondre aux exigences des enseignants. Le choix repose avant tout sur une démarche individuelle et volontaire. Outre le fait qu’ils se sont engagés à respecter des principes de solidarité visant notamment à encadrer l’augmentation des cotisations, les organismes de référence présentent la particularité de proposer un couplage complémentaire santé et prévoyance. « C’est la garantie de pouvoir accéder à des contrats de prévoyance sans entrer dans des questionnaires de santé et d’être couvert en cas d’arrêt de travail, d’invalidité ou de décès, problématiques qui sont aujourd’hui très mal prises en charge. Le fait d’avoir cette possibilité assure à l’enseignant une vraie tranquillité » souligne Frédérique Penager.

Une couverture enrichie et modulable

Parce qu’un jeune chercheur n’a pas les mêmes problématiques de santé qu’un professeur en fin de carrière, un adhérent doit pouvoir faire évoluer sa couverture, notamment lors de l’arrivée d’un enfant ou à l’approche de la retraite. « Au cours de sa vie, un enseignant aura la liberté d’adapter sa formule à la hausse comme à la baisse en fonction de ses besoins. Mais quelle que soit la formule choisie, elle doit être enrichie de services permettant d’avoir accès à des réseaux d’opticiens et d’audioprothésistes pour réduire les restes à charge, de bénéficier d’entretiens avec des psychologues proches de son domicile, et cela pendant toute la durée du contrat. Ce sont des services qui peuvent vraiment faciliter la vie. » conclut Frédérique Penager.

C’est notamment le cas de l’offre Anticipa de notre partenaire CNP Assurances qui propose un panel de services pouvant être utilisé dès le premier jour d’adhésion.

Cette gamme très complète vient compléter les remboursements santé : accès aux réseaux d’opticiens et d’audioprothésistes Kalixia et Audistya, la plateforme d’e-santé et de conciergerie Lyfe, la prévention de risque psychosociaux et enfin, pour les adhérents au contrat prévoyance, le service d’aide au retour à l’emploi.

Tous ces services permettent aux adhérents de prendre soin d’eux au quotidien.

Ce contenu a été réalisé par 20 Minutes Production, l'agence contenu de 20 Minutes, pour CNP Assurances