«Je paie 100 euros de plus par mois »

©2006 20 minutes

— 

En mai dernier, avec mon mari, nous avons eu un coup de coeur pour un triplex, explique Karine Marin, 34 ans, fonctionnaire dans une collectivité locale en région parisienne. Nous l'avons trouvé à trente kilomètres au sud de Paris, car nous n'aurions jamais pu nous l'offrir dans la capitale. Pour l'acquérir, il nous fallait emprunter 164 000 e. La promesse de vente signée, nous avions deux mois pour trouver le financement. Nos revenus étant suffisants, les banques semblaient prêtes à avancer la somme à un taux intéressant. Mais obtenir une assurance décès et invalidité a été plus difficile. En début d'année, j'avais découvert que je souffrais de diabète. Je l'ai signalé sur les questionnaires de santé des différents assureurs sollicités. J'ai aussi indiqué que j'étais malentendante et que j'étais sujette au stress. J'ai dû passer plusieurs visites médicales, puis la réponse est tombée : ma demande était rejetée. « Vous comprendrez que nous ne pouvons pas donner une suite favorable à votre demande », précisait même un des courriers. J'ai finalement trouvé une compagnie qui a accepté le dossier, mais contre une hausse de ses tarifs. Pour être assurés, nous devrons payer chaque mois 100 e en plus du tarif habituel, pendant les vingt ans de notre prêt. C'est à ce prix que nous avons pu avoir l'appartement.

Recueilli par E. L.