«Aidés par une association de consommateurs»

©2006 20 minutes

— 

« Nous avons pris l'habitude de contrôler les charges chaque année lorsque nous recevons le décompte des dépenses, explique Jean-Paul Voury, 71 ans, retraité, et locataire dans un HLM à Grenoble. Nous trouvons souvent une petite erreur, comme la facturation injustifiée d'enlèvement des déchets. En 2004, nous avons été alertés par une augmentation anormale. La vérification des factures a montré la prise en compte du salaire d'un agent d'une société de nettoyage alors que cette personne était décédée ! Du coup, nous avons obtenu un remboursement de 30 à 50 e par locataire. Notre bailleur ne fait pas d'histoires pour corriger les erreurs. Mais nous nous faisons tout de même assister par une association de consommateurs, la CLCV. Un de ses permanents nous apporte une aide technique précieuse, et sa présence crée un rapport de force favorable ».

Recueilli par A. B.