20 Minutes : Actualités et infos en direct
INDIGNATIONAprès des propos sur Israël, le LFI David Guiraud crée une forte polémique

LFI : Après des propos sur les massacres de Sabra et Chatila, le député David Guiraud crée une forte polémique

INDIGNATIONDavid Guiraud a semblé relativiser les atrocités du Hamas du 7 octobre en Israël en parlant des massacres de Sabra et Chatila, au Liban en 1982
Le député LFI David Guiraud, à l’Assemblée nationale le 17 octobre 2023.
Le député LFI David Guiraud, à l’Assemblée nationale le 17 octobre 2023. - Jacques Witt / SIPA
20 Minutes avec AFP

20 Minutes avec AFP

La France insoumise est une nouvelle fois engluée dans une polémique au sujet de la situation au Proche-Orient. Le député LFI David Guiraud a déclenché une tempête politique samedi, accusé de relativiser les atrocités du Hamas le 7 octobre en Israël en semblant établir un parallèle avec les massacres de Sabra et Chatila, au Liban en 1982, dont il a attribué à tort la responsabilité directe à l’Etat hébreu.

Dans une vidéo captée lors d’un déplacement à Tunis, on peut entendre le député prononcer la phrase suivante : « Le bébé dans le four, ça a été fait, en effet, par Israël, la maman éventrée ça a été fait, c’est vrai, par Israël ». Puis après une hésitation : « je crois que c’était à Sabra et Chatila ». Elu du Nord, David Guiraud est, parmi les députés insoumis, l’un des défenseurs les plus farouches de la cause palestinienne et l’un des plus sévères contempteurs d’Israël.

Le député menacé de dépôt de plainte

Ces déclarations ont suscité une volée de réactions indignées et de menaces de dépôt de plainte contre le député. « Il y a un concours semble-t-il à la France insoumise sur celui qui sera le plus abject. Pour l’instant, il vient de monter sur la première marche, mais il pourrait être détrôné, le connaissant, par un autre de ses collègues », a déclaré lors d’un déplacement dans le Pas-de-Calais Marine Le Pen, la cheffe de file des députés du Rassemblement national. Ces propos « choquent tout le monde », a-t-elle ajouté.

« La France insoumise se couvre chaque jour un peu plus de honte et de déshonneur. L’histoire retiendra que des députés français ont pris le parti des terroristes du Hamas », a estimé de son côté sur la plateforme X le chef des sénateurs Les Républicains Bruno Retailleau.

La députée macroniste du Nord Violette Spillebout a annoncé dans le journal La Voix du Nord qu’elle allait saisir le procureur de la République pour ces « propos négationnistes ». Meyer Habib, député LR des Français de l’étranger, a pour sa part annoncé qu’une dénonciation serait faite « au procureur de Paris en vertu de l’article 40 du code de procédure pénale » à son encontre « pour apologie du terrorisme et incitation à la haine raciale ».

David Guiraud reconnaît son erreur

Les massacres de Sabra et Chatila, en 1982, furent commis par des phalanges chrétiennes libanaises lors d’une intervention militaire israélienne au Liban. Mais la responsabilité d’Israël fut aussi engagée pour ne pas avoir empêché ces massacres.

Dans une longue série de messages sur X, David Guiraud a toutefois reconnu s’être trompé sur Sabra et Chatila et nié toute minimisation de l’attaque du 7 octobre. « Non, je ne "relativisais" pas les crimes de guerre du Hamas, que nous avons clairement condamnés. Que ce soit clair je n’ai jamais douté du massacre, ni de l’atrocité des actes commis sur des civils », a-t-il écrit.

Sujets liés