Règle d'or: 72% des Français favorables à un référendum sur le traité européen

EUROPE Selon un sondage, publié ce lundi dans le journal l'«Humanité»...

avec AFP

— 

Près des trois quarts des Français (72%) déclarent souhaiter l'organisation d'un référendum sur le traité européen instituant la "règle d'or" d'équilibre budgétaire, selon un sondage CSA pour l'Humanité à paraître lundi.
Près des trois quarts des Français (72%) déclarent souhaiter l'organisation d'un référendum sur le traité européen instituant la "règle d'or" d'équilibre budgétaire, selon un sondage CSA pour l'Humanité à paraître lundi. — Frederick Florin afp.com

Près des trois quarts des Français (72%) déclarent souhaiter l'organisation d'un référendum sur le traité européen instituant la «règle d'or» d'équilibre budgétaire, selon un sondage CSA pour l'Humanité à paraître ce lundi.

72% des personnes interrogées répondent «oui» à la question sur le souhait d'un tel référendum, assortie d'une explication sur la règle d'or qui «prévoirait un retour à l'équilibre budgétaire d'ici 2016 et s'imposerait donc au budget de l'Etat voté chaque année au Parlement». 23% répondent non, 5% ne se prononcent pas.

Voie parlementaire

C'est parmi les sympathisants du PS que la proportion de personnes favorables à ce mode de ratification est la plus faible (66%) et parmi ceux du Front de Gauche (PCF + Parti de gauche notamment) qu'elle est la plus forte (80%). Les sympathisants de droite sont 75% à dire oui.

François Hollande a choisi la voie parlementaire pour l'adoption de ce nouveau traité européen. Le sondage a été réalisé par téléphone les 21 et 22 août auprès d'un échantillon national représentatif de 998 personnes âgées de 18 ans et plus (méthode des quotas).

Dimanche, Jean-Luc Mélenchon avait appelé à manifester pour exiger un référendum sur le traité budgétaire européen que le gouvernement compte faire adopter par le Parlement. Le candidat du Front de gauche à la dernière élection présidentielle, qui est opposé à ce texte, n'a pas donné de date. Le gouvernement prévoit de présenter le texte en octobre.