20 Minutes : Actualités et infos en direct
EELV: Cécile Duflot, «fidèle à son parti et loyale envers le gouvernement»

EELV: Cécile Duflot, «fidèle à son parti et loyale envers le gouvernement»

Cécile Duflot ministre du Logement, s'est déclarée "fidèle à (son) parti et loyale envers le gouvernement", jeudi lors d'une rencontre avec la presse en marge des journées d'été d'Europe-Ecologie-Les Verts (EELV) à Poitiers (Vienne).
Cécile Duflot ministre du Logement, s'est déclarée "fidèle à (son) parti et loyale envers le gouvernement", jeudi lors d'une rencontre avec la presse en marge des journées d'été d'Europe-Ecologie-Les Verts (EELV) à Poitiers (Vienne). - Pierre Verdy afp.com
© 2012 AFP

© 2012 AFP

Cécile Duflot ministre du Logement, s'est déclarée «fidèle à (son) parti et loyale envers le gouvernement», jeudi lors d'une rencontre avec la presse en marge des journées d'été d'Europe-Ecologie-Les Verts (EELV) à Poitiers (Vienne).

«Je ne suis pas une ministre écologiste, je suis une femme écologiste et je suis ministre», a expliqué Cécile Duflot qui doit participer en fin d'après-midi à un débat sur la présence des écologistes au gouvernement. L'ancienne secrétaire nationale d'EELV a trouvé «très décontractant» de ne pas venir en tant que responsable du parti et «très agréable» de venir en tant que ministre «car les militants sont fiers et heureux». «Nous (Pascal Canfin ministre du Développement et elle, ndlr) ne sommes pas devenus socialistes mais nous sommes loyaux», a-t-elle ajouté.

«Viens mon lapin et assieds-toi de l'autre côté de la table de gouvernement»

Sur la question des Roms, la ministre estime que l'exécutif adopte «la bonne méthode, pragmatique». Concernant les critiques de Jean-Luc Mélenchon envers le gouvernement, Cécile Duflot pense qu'il «a raison sur un certain nombre de choses». «Mais j'ai envie de dire "viens mon lapin et assieds-toi de l'autre côté de la table de gouvernement"», sourit-elle.

La ministre du Logement est également revenue sur la polémique qu'elle a «très mal vécue» cet été concernant ses choix pour la Légion d'Honneur du 14 juillet. «Je les assume et je les revendique», a-t-elle déclaré expliquant que toutes les personnes récompensées sont concernées par son secteur. «Il y a un vrai souci à ce que les écologistes soient considérés comme légitimes», a dit la ministre qui estime avoir «une obligation de perfection» que n'ont pas les autres ministres.

«J'ai voulu faire la démonstration par le travail», a-t-elle ajouté «mais plus je me tais, plus j'en prends dans la figure». «Il y a un côté dédaigneux et désagréable de croire que les écologistes sont sympathiques à partir du moment où ils restent sur le côté», a ajouté Cécile Duflot. Jeudi après-midi elle a l'intention de dire aux membres d'EELV qui s'interrogeront sur la présence d'écologistes au gouvernement: «Soyez fiers de peser sur le réel».

Sujets liés