Daniel Cohn-Bendit: Les écolos n'ont pas trouvé « la clef» pour être au gouvernement et dans la société

© 2012 AFP

— 

"Dramatiquement nul", "incohérence totale", "ils veulent le beurre, l'argent du beurre et les beaux yeux de la fermière", a lancé "Dany", en annonçant "suspendre sa participation" au mouvement.
"Dramatiquement nul", "incohérence totale", "ils veulent le beurre, l'argent du beurre et les beaux yeux de la fermière", a lancé "Dany", en annonçant "suspendre sa participation" au mouvement. — Fred Dufour afp.com

L'eurodéputé Daniel Cohn-Bendit a jugé ce mardi sur France 2 que son parti, Europe Ecologie-Les Verts (EELV), n'avait pas encore trouvé «la clef» pour être à la fois «au gouvernement et dans la société».

A la veille des journées EELV à Poitiers, où les écologistes s'interrogeront notamment sur leur rapport aux institutions, le coprésident du groupe Verts au parlement européen a relevé qu'«en étant au gouvernement, Europe Ecologie est responsable de la politique du gouvernement». «C'est difficile», a-t-il jugé. «Etre au gouvernement et être dans la société, ça pour l'instant, Europe Ecologie n'a pas trouvé la clef pour réussir ce pari».

«Alors si vous voulez être du Mélenchon, faites du Mélenchon»

Cependant, pour Daniel Cohn-Bendit, «c'est maintenant que le problème se pose» et EELV devra se positionner «sur l'Europe, sur le nouveau traité fiscal». Questionné sur les divisions au sein du parti écologiste sur le dossier européen - le président du groupe Verts au Sénat, Jean-Vincent Placé, ne veut pas voter le traité - Daniel Cohn-Bendit a tranché: «vous voulez le beurre et l'argent du beurre!», «vous voulez être dedans et dans l'opposition!»

«Alors si vous voulez être du Mélenchon, faites du Mélenchon», a averti le député européen. «Pendant cinq ans, vous allez raconter toujours la même chose, c'est-à-dire: ça ne suffit pas, ce gouvernement n'est pas de gauche, gna gna gna. Mélenchon est en campagne électorale, pendant cinq ans!» Daniel Cohn-Bendit a critiqué le «mythe des cent jours»: «du baratin». «Je ne sais pas si ce gouvernement va prendre les bonnes décisions sur la transition écologique, sur la transition énergétique. Mais je sais que ça ne se fait pas en cent jours. Surtout quand il y a l'été au milieu».