Pécresse: Moscovici ne fait «rien» pour la croissance

© 2012 AFP

— 

French Higher Education Minister Valerie Pecresse leaves the Elysee presidential palace on May 9, 2012 in Paris, at the end of the last weekly cabinet meeting of France's president Nicolas Sarkozy's government. AFP PHOTO / BERTRAND GUAY
French Higher Education Minister Valerie Pecresse leaves the Elysee presidential palace on May 9, 2012 in Paris, at the end of the last weekly cabinet meeting of France's president Nicolas Sarkozy's government. AFP PHOTO / BERTRAND GUAY — Bertrand Guay afp.com

L'ex-ministre du Budget Valérie Pécresse, a accusé dimanche le ministre de l'Economie Pierre Moscovici de «ne rien faire pour ranimer la croissance», et plus généralement le président de la République et le gouvernement d'avoir «démoli» les «réformes de compétitivité de Nicolas Sarkozy».

«Pierre Moscovici et le gouvernement ne font rien pour ranimer la croissance. Pour ranimer la croissance, il faut faire des réformes de compétitivité», a déclaré Valérie Pécresse à l'AFP, avant de se rendre en Haute-Loire pour une réunion de l'UMP.

Dans une interview au Journal du Dimanche, Pierre Moscovici affirme qu'une faible croissance «n'est pas une fatalité├ et que «des réformes de structure, à la française, stimuleront» celle-ci.

«Il ne sert à rien de se proclamer président de la croissance si c'est pour démolir toutes les réformes de compétitivité de Nicolas Sarkozy», a dit Valérie Pécresse, qui fait aujourd'hui partie des soutiens de François Fillon dans la course à la présidence de l'UMP.

Elle a cité la «défiscalisation des heures supplémentaires», la TVA sociale et les accords compétitivité-emploi, «trois réformes clés pour redonner du souffle à la croissance».

«Depuis 3 mois, François Hollande n'a pris aucune mesure pour la croissance. C'est un président de la croissance qui est en train de se résigner à être un président de la stagnation», a-t-elle dit. «Et dans ce contexte, l'équation budgétaire pour 2013 va être insoluble», selon elle.