NKM: l'absence de Sarkozy "crée un très grand vide à droite"

© 2012 AFP

— 

Nathalie Kosciusko-Morizet, ancienne porte-parole de Nicolas Sarkozy a estimé que l'absence de ce dernier créait "un très grand vide à droite"
Nathalie Kosciusko-Morizet, ancienne porte-parole de Nicolas Sarkozy a estimé que l'absence de ce dernier créait "un très grand vide à droite" — Lionel Bonaventure afp.com

Nathalie Kosciusko-Morizet, ancienne porte-parole de Nicolas Sarkozy a estimé que l'absence de ce dernier créait "un très grand vide à droite", dans une interview au Journal du dimanche.

L'absence de l'ancien chef de l'Etat "est forcément un très grand vide à droite. Mais dans mon esprit, je ne suis pas candidate au remplacement de Nicolas Sarkozy", affirme celle qui est candidate à la présidence de l'UMP au Congrès du parti prévu en novembre.

"D'ici 2017, deux autres échéances nous attendent: des primaires en 2016 et une nouvelle élection à la tête de notre parti en 2015. L'enjeu immédiat, c'est bien d'organiser l'opposition et préparer les prochaines élections municipales", explique-t-elle.

Alors qu'elle est créditée de 7% de souhaits des sympathisants UMP dans un sondage Ifop, elle commente: "c'est une bonne base de départ ! Je souhaite incarner une troisième voie".

Par ailleurs, sur François Hollande, elle juge que "ses premiers pas de président ont consisté à défaire ce qu'a fait son prédécesseur sans rien construire de neuf".