Selon Xavier Bertrand, le gel de commandes militaires risque d'aggraver le chômage

© 2012 AFP

— 

Les socialistes ont "menti sur tous les tableaux" lors des campagnes électorales, a déclaré jeudi l'ancien ministre UMP du Travail, Xavier Bertrand, en dénonçant diverses mesures fiscales prises par le gouvernement.
Les socialistes ont "menti sur tous les tableaux" lors des campagnes électorales, a déclaré jeudi l'ancien ministre UMP du Travail, Xavier Bertrand, en dénonçant diverses mesures fiscales prises par le gouvernement. — Bertrand Guay afp.com

L'ex-ministre UMP du Travail Xavier Bertrand a dénoncé ce vendredi les reports de commandes et de livraisons d'équipements militaires d'un montant de 6 milliards d'euros décidés par l'exécutif, qui risquent selon lui «d'aggraver la situation de l'emploi en France».

«Cette décision est non seulement très grave pour nos armées et l'influence de la France dans le monde, mais elle risque aussi d'aggraver une fois de plus la situation de l'emploi en France», écrit Xavier Bertrand dans un communiqué. «Les programmes non lancés ou réduits impacteront les bureaux d'études et chaînes de production, affectant d'autant plus le maintien des compétences et savoir-faire de nos industriels», assure le député de l'Aisne.

Les 6 milliards de commandes gelés s'expliquent par la nécessité de «retrouver des marges pour faire ces investissements», a-t-on expliqué jeudi au ministère de la Défense, où l'on indiquait également attendre les conclusions du nouveau Livre blanc de la défense lancé par François Hollande pour faire de nouveaux choix d'investissements.

«Comment peut-on transmettre une lettre plafond au ministère de la Défense pour la période 2013-2015, alors même que ce dernier, par le souhait de l'exécutif, annonce le lancement d'une "procédure accélérée" devant aboutir à la publication d'un Livre blanc sur la défense à la fin de cette année?», écrit à ce sujet Xavier Bertrand.