Pas de statut particulier pour Valérie Trierweiler, indique François Hollande

A.G.

— 

 

Ce direct est maintenant terminé, merci à tous de l'avoir suivi

>>Pour retrouver les images du défilé, c'est par ici

17h20 Le président est arrivé à Brest
Après avoir assisté au défilé militaire à Paris ce matin, puis avoir répondu à l'interview pour les journaux télévisés de la mi-journée, François Hollande a donc mis le cap à l'Ouest. Et plus précisément à Brest, où il est arrivé à 17h20, rapporte Ouest-France. Le président de la République doit assister à la fête maritime internationnale «Tonnerres de Brest», un grand rassemblement autour de la voile et des gens de la mer.

15h00 Bain de foule pour François Hollande
Le président François Hollande s'est offert ce samedi en début d'après-midi un bain de foule d'une vingtaine de minutes dans les jardins de l'Elysée, ouverts exceptionnellement au public à l'occasion du 14-Juillet. Suivi de sa compagne, Valérie Trierweiler, le chef de l'Etat s'est mêlé peu après 15h à la foule de plusieurs centaines de personnes qui a pris possession des jardins pour l'après-midi.

14h00 L'interview télévisée du président de la République par Claire Chazal et Laurent Delahousse arrive à son terme. François Hollande devrait maintenant se rendre dans les jardins de l'Elysée ouvert au public pour l'occasion avant de rallier Brest pour le 20e anniversaire de la fête maritime "Tonnerres de Brest".
13h58 Pour terminer, Laurent Delahousse interroge François Hollande sur le système des primes en football. "Je ne suis pas président de la FFF, mais vous avez raison, c'est l'équipe de France. Quand on porte le maillot des Bleus ont doit être sublimés. On doit avoir le respect pour le maillot, les spectateurs l'autre équipe. Ce n'est pas une question d'argent."

Et à propos de l'absence exceptionnelle de pluie ce 14 juillet à Paris, François Hollande finit par sourire: "Un président normal peut aussi connaître un jour sans pluie!".
13h55 Au sujet de la situation au Mali, François Hollande répond: "Nous devons apporter toute notre solidarité, mais ce sont aux africains d'intervenir s'il le faut".
13h52 Sur la moralisation: "Dans un délai très court, Lionel Jospin présidera une commission pour réfléchir au non-cumul des mandats, mode de scrutin, financement de la vie politique et charte éthique". 
13h45 Au sujet du tweet de sa compagne, Valérie Trierweiler, qui avait fait polémique pendant les législatives, François Hollande répond: "Valérie veut garder son activité professionnelle". Il n'y aura pas de statut particulier pour Valérie Trierweiler, indique le président. Toutefois, "elle sera à mes côtés quand le protocole l'exige et ce n'est pas très fréquent", ajoute-t-il. François Hollande soutient une "claire distinction entre vie publique et vie privée". Pour lui, "les affaires privées se règlent en privé et je l'ai dit à mes proches pour qu'ils respectent scrupuleusement ce principe".
13h42 Claire Chazal interroge le président sur l'Europe."L'Europe est en crise car les plans d'austérité se sont ajoutés au plans d'austérité (...) J'ai fait prévaloir un pacte de croissance (120 milliards d'euros), ça va permettre d'avoir un soutien de l'activité".
13h39 "Je ne viens pas aujourd'hui annoncer de prélèvements supplémentaires aux français", dit François Hollande. Les entreprises et les plus favorisés doivent faire des efforts, selon lui.
13h37 "Je ne fais plus de distinction entre politique extérieure, politique européenne et politique nationale : c'est la même conception, c'est la même méthode, c'est les mêmes objectifs: la croissance, la justice, l'emploi", a déclaré le président de la République. "Mon devoir c'est l'emploi, c'est le redressement productif et c'est aussi" la réduction des déficits, a-t-il ensuite ajouté.

"Nous allons maîtriser la dépense, il y a des secteurs prioritaires: l'éducation, la justice et la sécurité..." François Hollande ne veut pas parler de rigueur mais "d'effort juste". "Il faut faire des efforts y compris en faisant des économies", ajoute le président.
13h20 L'interview a commencé. François Hollande revient sur le plan social annoncé chez PSA. "C'est un choc pour les salariés qui vivent une annonce tellement brutale". L'Etat ne laissera pas faire, selon le président. "Mais nous pouvons faire en sorte qu'Aulnay reste un site industriel", dit François Hollande. "Il faut engager une conversation pour qu'il n'y ait aucun licenciement sec", ajoute-t-il.
13h00 Dans quinze minutes, François Hollande répondra à une interview télévisée sur les grands sujets d'actualités. Il sera interrogé par Claire Chazal et Lauent Delahousse, respectivement pour TF1 et France 2. «Ce sera sa première grande interview généraliste, deux mois pile après son entrée à l'Elysée», a souligné auprès de l'AFP Bernard Poignant, chargé de mission à l'Elysée et proche du chef de l'Etat.
12h58 Vous l'avez peut-être remarqué si vous avez suivi les cérémonies chez vous: Valérie Trierweiler, compagne de François Hollande, est restée très discrète ce matin.
12h55 Juste après le défilé, avant d'aller déjeuner avec ses invités, le président de la République est allé réconforter l'un des onze parachutistes qui ont fait une démonstration ce matin. Il s'était blessé à la cheville et à la jambe en atterrissant devant la tribune présidentielle. «Il y avait beaucoup de turbulences», a-t-il expliqué. Le parachutiste a reçu les premiers soins dès son arrivée au sol.
12h37 François Hollande organise un déjeuner avant son interview télévisée prévue à 13h15. Parmi ses invités, les familles de soldats tués et des militaires blessés en mission.
12h31 Pour rappel, il n'y aura pas de Garden Party cette année en raison de la crise. En revanche, l'Elysée est ouvert au public toute la journée.
12h09 Le défilé militaire est terminé. François Hollande rencontre en ce moment les soldats blessés en opération et les familles de ceux qui sont morts en mission.
11h57 Onze parachutistes, aux couleurs de la France, font des démonstrations. La fanfare de la garde républicaine les accueille. Ils doivent atterrir devant la tribune présidentielle. Un exercice de précision important.
10h51 Lors de son discours de politique générale devant l'Assemblée nationale, le 3 juillet, le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, avait annoncé l'introduction d'«une part de proportionnelle» dans le mode de scrutin des élections législatives et la fin du cumul de mandats pour les parlementaires dès 2014, conformément aux engagements de campagne de François Hollande.
10h50 François Hollande va annoncer ce samedi lors de son interview télévisée, la création d'une commission sur la moralisation et la rénovation de la vie politique, a indiqué l'Elysée à l'AFP. Cette commission devrait en particulier se pencher sur le cumul des mandats, les modes de scrutin, le financement des campagnes électorales et les conflits d'intérêts.
10h46 Le défilé aérien se cloture. A présent, c'est parti pour le défilé terrestre.
10h40 Ca y est le défilé militaire a commencé. Sur les Champs Elysées les yeux de tous sont rivés vers le ciel, où les avions sont au rendez-vous. Ils volent relativement bas. Sur le Boulevard Haussmann dans le 9e arrrondissement de Paris, où se trouve la rédaction de 20 Minutes, le bruit des réacteurs se fait entendre.
10h24 Le défilé devrait commencer vers 10h30 avec la patrouille de France. Et vous, suivez-vous les cérémonies ce samedi matin?
10h19 François Hollande se dirige à présent vers la tribune présidentielle. Valérie Trierweiler est assise au premier rang, aux côtés de la femme de Jean-Marc Ayrault, le Premier ministre. C'est la première fois que la compagne du président de la République fait une apparition publique depuis l'affaire du tweet qui a fait grand bruit.
10h17 A la tribune présidentielle, le gouvernement est déjà réuni. La Marseillaise retentit.
10h15 Le président de la République vient d'arriver place de la Concorde à Paris. La garde Républicaine également.

Programme chargé pour le président de la République ce samedi. Le chef des armées va présider le défilé militaire du 14 juillet, puis s'entretenir avec des soldats blessés en opération avant de renouer avec la traditionnelle interview télévisée du chef de l'Etat et de se rendre dans les jardins de l'Elysée ouvert au public pour l'occasion.

Les cérémonies devraient commencer à 10h ce samedi matin.

>> Le programme détaillé de François Hollande